Dyspraxique Mais Fantastique !


  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Témoignage de Sébastien, 26 Ans.

Sébastien, 26 Ans, et atteint de dyspraxie.  

petitevignette.jpg

 

« J’ai 26 ans et je n’ai été  diagnostiqué comme Dyspraxique que très récemment.A vrai dire si je n’avais pas  passé un test de QI qui a mis en évidence une différence de près de 40 point  entre le verbal et le performance, je n’aurais jamais pensé souffrir d’un  problème spécifique. Certes je n’ai jamais été très vif (c’est le moins qu’on  puisse dire…) ni très dégourdi et mon écriture a toujours été très mauvaise,  mais de là à souffrir d’un problème psychomoteur spécifique… Pourtant, avec le  recul, je me suis rendu compte que ma dyspraxie m’avait toujours, sinon  handicapé, du moins fortement gêné sans que j’en ai forcement conscience.

Au niveau des symptômes :  dysgraphie, lenteur, manque de dextérité, et difficulté à maintenir une  attention soutenue. Et sinon dans la vie quotidienne l’un de mes principaux  problèmes c’est que je n’arrive pas à rester ordonner. Et quand j’essaye de  ranger mon bureau par exemple, ça me demande de gros efforts et un temps fou. En fait comme me l’a expliqué la  psychomotricienne  que j’ai  consulté, je me suis toujours plus ou moins débrouillé pour compenser d’une  manière ou d’une autre les difficultés que j’ai pu rencontrer. J’ai toujours été  comme ça, donc je n’y faisais pas attention.

Ainsi avec un peu de persévérance,  j’arrive à peu près à tout faire sans trop de difficulté. Pas de problème pour conduire et sens de l’orientation satisfaisant.Par contre, fustration dû au fait qu’il me faut m’entraîner davantage dans une activité pour atteindre un niveau comparable aux autres. De ce fait, je ne peux espérer avoir un niveau vraiment  bon dans aucune activité Pour être tout à fait exacte, mes différentes facultés cognitives se sont plus moins équilibrées : Mon handicap dans le domaine du visuo-spatial et de la capacité d’attention a en fait été compensé par une intelligence conceptuelle nettement supérieure à la moyenne.       C’est celle-ci qui m’a permis de  m’en sortir à l’école et de faire des études dans la discipline qui m’était la  plus adaptée (retrospectivement peut-être la seule dans laquelle j’avais une  chance de m’en sortir) : La philosophie. J’ai obtenu un DEA de philosophie  ancienne, non sans de gros effort il y a maintenant trois ans.

En fait, les plus  grosses difficultés je les ai rencontrées durant les deux-trois première années. Mes résultats se sont améliorés d’années en années. Le temps pour moi de  m’adapter au rythme de travail et aux exigences de mes professeurs. Les deux  dernières années (maîtrise et DEA) se sont très bien passé (hormis la charge de  travail qui était vraiment importante et surtout épuisante) étant donné que  c’était surtout du travail personnel et que je pouvais m’organiser au mieux de  mes capacités. Le problème c’est que je n’avais pas la capacité de travail  suffisante pour passer le Capes ou l’Agregation alors j’ai arrêté. Depuis, je me  débrouille grâce à un travail à mi temps et à des cours de soutiens que je donne  lorsque l’occasion s’en présente. Au vu de tout ce que j’ai lu sur  la dyspraxie, j’ai l’impression d’avoir eu beaucoup de chance. Je regrette  cependant de ne pas avoir été diagnostiqué avant.

Et surtout, je trouve assez  regrettable que les orthophonistes ne sachent rien sur la dyspraxie. En tout  cas, lorsque, enfant, j’ai fait des séances d’orthophonies à causes de problèmes  de dysgraphie, la personne que j’ai été amené à consulter avait l’air d’ignorer  totalement ce genre de problème.
Peut-être qu’aujourd’hui les orthophonistes  sont mieux informés. En tout cas je l’espère.

Par ailleurs, il me semble que la  plupart de ce qu’on peut lire sur la dyspraxie et sur la manière dont on peut en  atténuer les symptômes concerne surtout les enfants.

De fait, cela fait  maintenant cinq mois que je cherche et teste des moyens de rééducations simples, efficaces, faciles à mettre en oeuvre et si possibles pas trop rébarbatifs. »


Theway |
technologie |
Best Practices from Partner... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le club Japon du lycée Zola
| unaape collège Charles Peguy
| Eveil'29